Kenji Kawakami, l’inventeur de l’absurde.

Kenji Kawakami est un ingénieur japonais totalement loufoque, à l’origine de nombreuse inventions inutiles (c’est lui qui le dit), que nous allons découvrir ensemble. Le principe de ses inventions est le Chindogu, littéralement invention bizarre en japonais. Selon lui un bon Chindogu semble utile mais ne l’est absolument pas. Il dit lui-même lors de ses interviews  que si l’invention est réelement utile, ce n’est pas un bon Chindogu !

Donc, nous sommes bientôt au printemps, les allergies arrivent, et monsieur Kawakami à une solution pour vous : le Hay Fever Hat, soit le chapeau du rhume. Il s’agit d’un chapeau, dans le genre des chapeaux ombrelles que les japonais portent pour se protéger du soleil… à ceci près que ce chapeau est composé d’un rouleau de papier toilette qui vous pends sur le front afin d’attraper facilement de quoi se moucher. Pas sexy du tout, les utilisateurs du dispositif sont très drôle. Dans le même genre il existe le parapluie intégral, un parapluie qui comporte une sorte de bâche transparente qui tombe jusqu’à vos pieds. C’est aussi un bon moyen pour éviter de faire la bise en hiver…

hayfeverhat

Autre situation à laquelle M. Kawakami a trouvé une application : optimiser les bébés qui se trainent par terre en rampant. Il a transformé vos enfants en serpillères vivantes en intégrant une sorte de ballais Swiffer à leur Babygros. Ainsi bébé allie l’utile à l’agréable en faisant la poussière malgré lui. Une idée pleine d’humour et qui offusquera certainement de nombreuses mamans. Qu’importe, nous on aime !

 

bébéswiffer

 

Une petite dernière pour la route, le ventilo pour pâtes ! Vos spaghettis sont trop chauds ? Pas de problèmes, une nouvelle fois Kawakami a pensé à vous. Il a eu l’idée d’accrocher un petit ventilateur aux baguettes chinoises pour refroidir vos ramen (nouilles japonaises) brulantes. Une nouvelle fois c’est ingénieux, mais qui voudrai payer pour ça ?

Voici en images quelques inventions spéciales ! Pas la peine de vous formaliser, c’est en japonais, impossible de saisir un mot :

Publicités