Apprendre le Japonais

Je n’arrête pas d’en parler mais oui je suis toujours en train d’apprendre le japonais ! A force de farfouiller sur le net, j’ai trouvé quelques bons sites bien pratiques pour se lancer, que ceux qui ont tenté de se lancer dans l’apprentissage de la langue connaissent sans doute déjà. Comme je suis un peu radine, je suis allée fouiller dans le pas cher, voir complètement gratuit. Donc voici ma petite sélection des trucs qui aident pas mal l’aprentissage du japonais :

Avant d’espérer vous lancer dans quoi que ce soit, il est conseillé de maitriser les différentes écritures japonaises. Solution facile, le Romaji permet de traduire dans notre alphabet les mots japonais. Avec ça on ne va pas très loin puis ce qu’au Japon, le Romaji c’est fini. Donc dans un texte japonais, vous avez d’un coté les Kanas qui vous permettent d’exprimer par syllabes les sons des mots d’origine japonaise (Hiraganas, plutôt arrondis) et ceux d’origine étrangère (Katakanas, plus droits). Et ensuite s’intercalent les fameux Kanjis, dans le genre 犬 (いぬ) et 猫 (ねこ). Oui vous voyez bien le problème, pour avoir la manière de lire les Kanjis il faut savoir déchiffrer les Kanas. Je vous ai écrit dans l’ordre « chien » et « chat », mais je vous laisse chercher dans le tableau comment ça se prononce ;). Vous ne pouvez pas vous passer de l’aprentissage de ces signes car dans une phrase japonaise tout est mélangé !

Pour avoir les variantes et les composées, cliquez sur l’image !

Comme ce n’est pas évident de se mettre tous les caractères dans la tête, le conseil que l’on m’a donné est d’apprendre Hiraganas et Katakanas en même temps, histoire de ne pas avoir à apprendre le tableau deux fois. En gros, essayez de faire a = あ=ア dans votre tête : ce sera plus facile de jongler avec les signes dans une phrase !

Pour aider à apprendre les Kanas, j’ai dégoté deux applications sympa :

• Japan Activator, gratuit sur Google Store pour vos smartphones. Cette application vous permet de faire des tests pour apprendre les signes, mais montre également comment les écrire à la main. Car attention, comme avec les lettres d’imprimeries, les japonais n’écrivent pas comme c’est imprimé !

• Sur votre PC comme téléphone, Real Kana est également utile (et gratuit) pour vous faire rentrer les Kanas dans le crane.

Les sites internet :

Japan Activator, gratuit si vous ne vous servez que des fonctions de base (ce qui suffis laaargement quand on commence à peine le japonais). Pour plus de contenu il faudra débourser 5€, ça va c’est abordable.

Ici Japon est également un site agréable, qui est sympa à visiter.

Loecsen est très moche, mais à comme grand avantage de proposer de nombreuses expressions toutes faites et surtout grand plus : vous pouvez écouter autant que vous voulez la prononciation !

Kanpai est également un site très passionnant en ce qui concerne la culture et les voyages au Japon. Il y a une section pour apprendre le japonais (ebook à télécharger). C’est bien fait et vous pouvez poser plein de questions en ligne pour trouver des bons plans au Japon, des cours, etc.

Les ovnis :

Alors dans les trucs inclassables un dictionnaire Français-Japonais / Japonais-Français c’est très utile, mais ça l’est encore plus si c’est un dico électronique, parce que quand on en bave avec les signes japonais c’est pas facile de s’y retrouver perdue entre les Hiraganas et les Katakanas. J’en ai trouvé un sur Nintendo DS : Dictionnaire 6 en 1, pour un peu moins de 5€ sur le Nintendo eShop (avec plein d’autres langues incluses). Il est bien pratique mais il faut savoir lire les Kanas pour s’en sortir dans les traductions japonaises !

Toujours sur la DS, je n’ai pas essayé mais il existe des jeux pour apprendre les Kanjis. Le bon point c’est qu’ils permettent d’apprendre les manières d’écrire, et comme ils sont fait pour les enfants, c’est l’essentiel qui vous sera proposé (les Kanjis les plus fréquents). Par contre ces jeux sont souvent tout en japonais… Mieux vaut avoir déjà des bases pour suivre ! Voici les titres qui peuvent vous être utiles : 正しい漢字書きとりくん (tadashii kanji kakitorikun)漢検DS (kanken DS) I et II, 200万人の漢検 (200 mannin no kanken) & 250万人の漢検 (250 mannin no kanken)

Regarder des animés ou des films japonais en Vo sous titré Français permet de se faire l’oreille. C’est sympa aussi d’essayer de reconnaitre des mots qu’on à appris, quelque part ça aide bien 😉 Et enfin une méthode plus sympathique pour ceux qui ont le temps, apprendre le japonais avec les Mangas.

card-captor-sakura-manga

Avec tout ça, si vous voulez aussi vous lancer dans l’apprentissage du japonais, voilà de quoi s’occuper un moment. Mais bon, le mieux pour apprendre c’est encore de discuter avec un vrai japonais 😉

Publicités