Une valise, 2 saisons, 4 mois : au secours !

Le moment de faire ma valise est arrivé, et c’est une vraie galère. J’ai l’impression que tout est important à emmener et c’est bien difficile de savoir faire le tri dans mes affaires.

Déjà, il va falloir se montrer stratégique parce que je dois pouvoir faire face à deux saisons avec un nombre limité de vêtements. J’imagine qu’il ne fait pas trop froid au printemps à Nagoya mais tout de même il va bien falloir que je prenne au moins un pull et une veste avec moi.

Mes affaires de sport prennent plein de place, surtout mes chaussures. Mais il est impensable de m’en séparer !  Et la dernière fois j’avais fait l’impasse sur le sèche cheveux, mais on a bien vu ce que ça a donné photo dossier à l’appui.

P1100342

Les pouces en l’air pour cette coupe de cheveux du malaise, en petite effrontée capillaire que j’étais.

Pour limiter le nombre d’affaires que je souhaite emporter avec moi je vais :

  • préparer une semaine de vêtements soit 5 t shirts, 2 robes, 1 pull, 1 pantalon et 1 short + un tailleur pro
  • limiter les chaussures : chaussures de sport et sandales dans ma valises, baskets de ville à mes pieds
  • pour le sport prendre 2 t-shirts et un short

Concernant les choses lourdes je compte :

  • emporter un sèche-cheveux et un lisseur
  • mon appareil photo
  • mon ordinateur (presque 2kg au total avec le chargeur… louuurd)

En enfin la partie de ma valise qui me mets toujours mal parce que ça prend beaucoup plus de place que prévu A CHAQUE FOIS (bordel !) : la trousse de toilette.

Honnêtement je n’arrive pas à me discipliner pour emmener le strict nécessaire. Surtout que les emballages des produits cosmétiques ne sont pas toujours pratiques (coucou le produit à lentilles en format 1L). Donc j’hésite fortement : est-ce que c’est vraiment malin de mettre les produits dont j’ai besoin dans de plus petits pots ? J’en suis pas sûre et entre nous j’ai autre chose à faire que de transvaser des crèmes. Mais d’un autre côté je ne sais pas si je vais réussir à trouver ce que je veux dans les magasins japonais. Je suis certaine que les produits vendus doivent être de qualité, mais je doute que je sois capable de comprendre les étiquettes. Un jeu dangereux donc.

ET J’AI FAILLI OUBLIER DE PRENDRE UN ADAPTATEUUUUR.

C’est bête mais au japon les prises de courant sont différentes. Pour mon premier voyage j’avais emporté un mauvais modèle (qu’on m’avait pourtant vendu comme étant compatible, merci bien). Donc pour ne pas vous faire avoir à votre tour voici à quoi ressemble une prise électrique au Japon :

p1100310

Pour le moment ma valise n’est pas pleine à craquer, mais c’est important car j’ai très envie de faire du shopping au Japon et ce serait bête de ne pas avoir assez de place avec moi au retour.

Et vous quels sont vos conseils pour voyager léger ? 😉

Publicités